FANDOM


SirèneModifier

Caractéristiques physiquesModifier

Les Sirènes sont des femmes hybrides mi-humaines, mi-poissons d'une beauté stupéfiante. Elles ont ainsi deux apparences adaptées à deux milieux de vie différents. Lorsqu'elles se trouvent dans leur élément naturel qui est l'eau, la partie inférieure à leur bassin est une longue queue de poisson à deux nageoires dont l'aspect varie selon chacune d'elles. Les branchies derrières les oreilles leur permettent de respirer. La queue « fond » une fois que la sirène se trouve en dehors de l'eau, pour dévoiler une belle paire de jambes. Elle peut alors fouler la terre comme n'importe quel Humain, mais durant un temps limité qui est de trois jours. Si elle ne parvient pas à reprendre le large durant cette période, elle s'affaiblit très rapidement et « sèche » telle une fleur avant de mourir.

Caractéristiques psychologiquesModifier

La discrétion de ces créatures les rend mythiques. D'après les écrits, elles peuvent se montrer tout aussi douces que cruelles. Espiègles et fières, elles sont parfois si vaniteuses qu'elles peuvent enchanter les navigateurs et provoquer la destruction d'un navire seulement pour leur bonne conscience.

CapacitésModifier

Le charme fou qu'elles dégagent et leurs chants envoûtants attirent tous les êtres masculins. Du moins les Hommes y sont plus susceptibles que les femmes. Il est chanté d'une voix obsédante qui envoûte les victimes jusqu'à ce qu'elles perdent la raison. Il faut une grande volonté pour ne pas désirer tomber dans les bras d'une sirène.</div>

SirkënModifier

Caractéristiques physiquesModifier

Une Sirkën sera naturellement une créature agressive et capricieuse. De plus, on ne compte que des femmes dans cette espèce.
Les Sirkëns sont de splendides créatures conçues pour la chasse et les combats. Leur queue n'est pas recouverte d'écailles, mais du même cuir que celui des requins, difficile à entailler sans une excellente lame bien affûtée. Leurs couleurs restent très majoritairement sombres, dans des tons bleutés et/ou noirs. Leurs mains conservent une forme habituelle, mais elles rappellent fortement des serres, à la peau plus sombre que le reste du corps.

Leur grande beauté est destinée à enchanter les hommes (et même parfois les femmes) pour mieux les attirer dans l'eau, les dévorant par la suite.

Caractéristiques psychologiquesModifier

Une Sirkën est fondamentalement capricieuse et ne tolérera de sa vie qu'une seule et unique autorité. Cet être qu'elle choisira pour sa puissance ou la force de son caractère sera le seul auquel elle acceptera d'obéir. Et encore, pas tout le temps... Mais quoiqu'il advienne, une Sirkën restera loyale pour le restant de ses jours à celui ou celle qu'elle considérera comme son supérieur naturel.

Les Sirkëns aiment la musique. Elles aiment chanter, et aiment qu'on chante pour elles. Certains marins vous diront que lorsque vous êtes en mer et que vous pensez être suivi par l'une d'entre elles, il faut se mettre à chanter pour l'empêcher d'avoir envie de vous dévorer. Mais à la moindre fausse note... Gare à vous.

Ce sont des êtres particulièrement intelligents et rusés. Elles adorent affûter leur esprit et si elles croisent un érudit, il a de bonnes chances de s'en sortir en vie s'il peut les aider à accroître leurs connaissances. Les Sirkëns affectionnent particulièrement les énigmes, et si vous vous pensez à la hauteur, vous pourrez toujours tenter de marchander votre vie lors d'un concours de devinettes. Pour peu que vous gagniez, elle vous escortera jusqu'à la terre ferme.

ReproductionModifier

Une Sirkën naît accompagnée d'un frère jumeau requin, d'une mère squale. Qu'est-ce qui détermine qu'une femelle donnera naissance à une Sirkën ou non ? Sa taille, qui doit être de six mètres. Pour le reste il s'agira du hasard. Cependant ce sont les femelles les plus agressives et intelligentes qui donnent naissance aux Sirkëns. Les deux petits sont élevés par leur mère durant une bonne dizaine d'années, avant qu'ils ne s'en aillent finalement explorer le vaste océan par eux-mêmes. Une Sirkën peut donner naissance à des enfants, mais ce ne seront que des sang-mêlés, jamais des Sirkëns. Elles peuvent se reproduire avec les Humains, les Elfes, les Démons, et même les Nains.

CapacitésModifier

Elles peuvent décider de prendre une forme plus humanoïde, en changeant leur queue en une paire de jambes. Mais elles sont mal à l'aise sur la terre ferme, loin de leur frère requin, et n'y restent jamais bien longtemps. De plus cette transformation les épuise rapidement. Une Sirkën est très étroitement liée à son frère ou sa sœur requin. Si l'un des deux meurt, l'autre mourra aussi.

Certaines superstitions disent qu'en croiser une lorsqu'on navigue est de très mauvais augure, car elles sont réputées pour tenter de couler les bateaux par tous les moyens possibles et imaginables.

SyrenëiModifier

CaractéristiquesModifier

Leur apparence physique est la même que celle d'une sirène. Les Syrenëi sont des sirènes maudites. Elles ne peuvent pas avoir d'enfants du moins pas humains, les Syrenëi n'engendrent que des Syrenëi. Elles peuvent se reproduire avec toutes les autres races. Leur longévité est éternelles tant qu'elles se nourrissent en âme.

Pour certaines, la malédiction arrive à leur naissance pour d'autres cela n'est rien d'autre qu'un mauvais sort jeté par un puissant mage noir. Les Syrenëi sont pour beaucoup qu'une simple histoire, une légende que l'on raconte aux enfants pour qu'ils soient plus sages.

CapacitésModifier

Leur spécificité est qu'elles n'ont pas d'âme, ou plutôt n'en ont plus, une punition des dieux ou alors une offrande, il y a des années de cela, certains parents aspiraient l'âme de leurs enfants, créant ainsi des monstres. Cette malédiction oblige la personne touchée à se nourrir d'âmes d'autrui pour subsister, une âme permet de vivre au plus longtemps une semaine variant selon la force de cette dernière. Les Syrenëi sont dépendantes de ces âmes, elles peuvent ainsi se voir changer légèrement de personnalité selon celle de l'âme.

Une sirène maudite qui ne se nourrit pas, vivra une fin lente et douloureuse, la faim la rongera de l'intérieur, elle sentira un à un ses os se briser avant de finir en poussière. Il n'existe de nos jours aucun remède permettant la guérison de cette malédiction bien qu'un vieux prophète ait dit un jour : « La mort née, la mort ne s'endort jamais. La démone et son âme, par un jeu d'audace, se verront alors confronté à un drôle de choix. La vie de la démone, ou sa vie à lui. Les deux personnes unies par la fatalité se verront séparés, car un seul des deux survivra. »

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.