FANDOM


Créature intangible et d'aspect indéfini, l'être que l'on surnomme Envoyé de Nayris, Marchand Noir ou Spectre des Croisements, est un spectre envoyé sur Terre par Nayris, la déesse des morts.

Le Spectre n'est que l'image d'un mort, aussi il ne peut ni blesser, ni être blessé. Immatériel et d'apparence allant de l'humain au monstre, on l'appelle parfois pour passer un pacte avec la déesse des morts. Le Spectre se fait alors la voix de Nayris, et propose au mortel qui l'appelle de lui octroyer ce qu'il désire, en échange d'une contrepartie toujours différente. Ceux qui, une fois arrivés là, refusent, sont très souvent retrouvés morts dans un délai plus ou moins long après cette transaction ratée, assassinés par les fidèles de la déesse, mystérieusement au courant de la situation.

On appelle pas un Spectre par erreur : il existe un rituel très précis. La personne souhaitant lui faire appel doit tout d'abord réunir divers objets : l'os d'un mort, un fruit pourri, le sang d'une créature pensante, ainsi qu'une mèche de cheveux, ou un morceau de peau de l'individu appelant le Spectre. Ces quatre artefacts doivent être placés dans une petite boite en sapin, enterrée à un croisement. Là, on doit alors prononcer les mots suivants, dans n'importe quelle langue :

« J'invoque Nayris, déesse des morts et maîtresse des limbes. Par la nuit, par le sang, et par la mort, je la conjure de répondre à mon appel, et d'écouter mes demandes. J'accepterai toutes ses conditions, je me plierai à sa volonté, car elle est la seule et unique Déesse de ce monde »

On raconte que, lorsque le premier homme, un prêtre de la déesse, tenta de l'appeler, il prononça ces mots, et qu'à sa suite, les autres prêtres déclamèrent la même incantation. C'est ainsi que ce furent ces paroles qui ont été retenues.