FANDOM


Ilemue10





L'archipel de la MuertaModifier

Composée de cinq îles principales et d'une dizaine de minuscules îlots, les îles de la Muerta sont généralement des paradis tropicaux, mais elles portent bien leur nom de "Muerta" car elles sont habitées par différentes tribus pirates qui n'ont rien d'un guide touristique.


ÎlesModifier

Ile des sables brûlants.Modifier

Une grande partie de l'île n'est qu'un désert aux conditions de vie difficiles, d'où l'origine de son nom. Sable et terre sèche s'y mêlent et dessinent même parfois d'étranges canyons habités par les créatures qui ont appris à y vivre : inutile de préciser que pirates comme animaux ont su s'adapter à la vie là-bas grâce à d'impressionnants attirails d'armes et un manque flagrant de douceur. Cependant, la faune comme la flore y restent fort discrètes, rares et de petites tailles. En définitive, la seule chose que l'on peut trouver à profusion sur cette île reste uniquement du sable !

Rocher des vents.Modifier

Cette « île » est très nettement surélevée par rapport au niveau de la mer, on suppose qu’il s’agissait à l’origine d’une partie de l’île voisine, mais on a du mal à évaluer la puissance du cataclysme qui a bien pu créer la faille béante qui les sépare. Néanmoins cette île est complètement inaccessible par la mer, il n’y a que des falaises abrupts parcourues par des vents d’une violence inouïe. Le fameux passage de ces vents dans la crevasse qui la sépare de l’île voisine créer une sorte de hurlement permanent, donnant une réputation sinistre à l’île. On ignore complètement ce que renferme cette île, dont le seul accès est un étroit pont de corde tiré entre celle-ci et l’île voisine. Richesse, instrument de pouvoir, arme ou magie antique, quoi qu’en soit les rumeurs, la récompense est censée être à la hauteur du danger. La rumeur d'artefacts très ancien se situant sur le rocher des vents appartenant autrefois à des Dieux tels que Nayris et Yehadiel ne s'est jamais éteinte.

Ile du jaguar.Modifier

Si l’ile du jaguar partage avec le rocher des vents, auquel elle était autrefois rattachée, d’être séparée du niveau de la mer par d’impressionnantes falaises, l’escalade est cependant tout à fait réalisable avec un peu d’équipement. Cette île est le refuge d’un clan d’aborigène extrêmement dangereux. A voir certaines de leurs constructions un peu de partout dans les îles de la muerta, on suppose qu'ils avaient colonisé l’archipel entière par le passé, avant l’arrivée des pirates et des esclavagistes, ils se sont depuis retirés dans ce dernier baston, comme une forteresse imprenable. Les jungles recouvrant l’ile du jaguar abritent en effet plus d’horribles façons de mourir que tous les chants et histoires jamais inventées. La faune et la flore ont évolué comme dans une sorte de compétition pour la survie, rien de vivant sur cette île n’est capable de vous tuer : Poisons, croc, griffe, ou capacités bien plus effroyables encore. Le clan du jaguar habitant l’île s’est habitué à cet écosystème, les immunisant à la plupart des substances toxiques qu’elle abrite.

Ile amère.Modifier

Plus grande île de l’archipel avec l’île des sables brûlants. L’île amère est un repaire pirates de la pire espèce. L’enceinte de falaise l’entourant laisse penser qu’elle faisait partie du même bloc rocheux que l’ile du jaguar dans un lointain passé. Néanmoins, les coulées de laves ont dessiné une île au relief, florissante de vie. Une grande baie est le seul accès à l’ile, néanmoins l’importante quantité de récifs rend l’accès très difficile. Rentrée dans la baie principale demande une navigation prudente, faisant d'elle une forteresse naturelle tout comme les îles voisines. Les pirates s’en servent comme un port « neutre » dans leurs affrontements internes. Un semblant de port s’est développé, sorte de trou à rat insalubre régulièrement nettoyé par les épidémies. L’intérieur de l’île est spacieux et riche en matière première, mais relativement inexploité tant les différents clans pirates se méfient les uns des autres.

Ile des boucaniers.Modifier

L’île dont la densité de population est la plus forte mais également la moindre fréquentable de l’archipel. Ici point de lois que celles que tu peux défendre de la pointe de ton épée. Seule île majeur facilement accostable avec l’île des sables brûlants, l’île des boucaniers est le point d’ancrage de la majorité des pirates. Contrairement à l’ile amère, point de neutralité ici, les différents clans pirates se battent quotidiennement pour un affront imaginaire, pour voler un butin durement volé, ou pour des querelles de territoire. Si vous vous aventurez ici, sachez que vous trouverez de la nourriture en abondance, de l’eau fraîche, et 30cm d’acier. Point de ville, rien ne dur assez longtemps dans le monde des pirates pour avoir le temps de clouer des planches entre elles. Malgré tout, elle reste un point d'accostage obligatoire pour espérer percer l'archipel.

Iles amazones.Modifier

Les amazones vivent principalement sur des ensembles de petites îles de l’archipel. Les îles des Amazones sont des îles de jungle luxuriante sur lesquelles fruits et cultures poussent en abondance, permettant aux populations de se nourrir facilement et sans trop détruire leur entourage. Ce sont de petites îles très proches, joignables à la nage, formant une sorte d'étoile. Leurs eaux pullulent de requin et nombreuses sont les jeunes femmes qui se lancent le défi de nager avec eux. La ville principale est en fait un assemblage de bois et de pierre, placée au milieu de l'île elle est comme un fortin. Plusieurs ports sauvages sont placés sur lesdites îles. Guerrières et navigatrices née, les amazones pèchent néanmoins par leur nombre, trop insuffisant pour efficacement s’opposer aux pirates d’Abran KaÏ. Les amazones entretiennent des relations tendues, mais pacifiques avec les clans pirates, commerçant avec eux, et ayant notamment besoin de mâles pour se reproduire. De nombreux pirates sont d’ailleurs des enfants d’Amazone abandonnés. La supériorité des pirates d'Abran Kaï par rapport aux amazones est incontestable et on peut légitimement se demander pourquoi il n'est pas encore parvenu à réduire ce peuple de femmes libres à l'esclavage. Il paraîtrait que les îles amazones sont protégées par un puissant sortilège lancé par la Déesse des Mers des Océans, Azuria Mira en personne. En effet, par le passé, lorsque des pirates tentèrent des incursions et des raids sur les îles amazones, la chance joua toujours en leur faveur et par exemple, des raz-de-marées s’élevèrent contre l'opposant du peuple amazone. Supercherie, réalité ou seulement un peu de chance ? Rappelez-vous seulement que Abran Kaï en personne a demandé l'aide de la flotte d'Aile Ténébreuse pour vaincre la meneuse des amazones.


Géopolitique.Modifier

La tribu des sables brûlants d'Abran Kaï est sans conteste la plus forte des archipels et ce, dans tous les domaines. Aucun navire, aucune flotte ne songerait à s'attaquer de front à eux. On pourrait légitimement le considérer comme étant le Roi des Pirates mais cela n'a rien à voir avec une monarchie tel que l'on peut la trouver à Saline, Siléna ou Selian. Un pirate, surtout comme Abran Kaï, ne ferait pas un bon monarque.

Les sables brûlants et les amazones sont dans une guerre ouverte depuis des années. Abran Kaï les traque par la force et elles se défendent par la ruse, du fait de leur infériorité numérique. Les autres navires, les autres flottes, quant à eux, restent neutre dans ce conflit et se contentent de faire leurs petites affaires dans leur coin. Après tout, un pirate aspire à la plus grande liberté et chacun à sa façon d'y parvenir. De façon respectable ou au contraire, peu gratifiante. Il n'y a donc aucun véritable meneur, seulement des équipages plus fort que d'autres et qui pourraient imposer leur volonté par la force.

La tribu du jaguar, provenant de l'île du même nom, est le groupe le plus dangereux et le moins social des archipels. Ils vivent en totale autarcie et refusent le contact avec le monde extérieur, trouvant tout ce qu'ils ont besoin sur leur île. On dit d'eux qu'ils vénèrent des Dieux anciens dont les noms sont aujourd'hui éteint et n'hésitent pas à user des faces sombres du chamanisme et des maléfices les plus cruels et pervers. Leur loi est simple : tout étranger doit être tué à vue, sans la moindre sommation. Quelques rares sont parvenus à s'aventurer sur leur île et à leur dérober quelques objets mais l'histoire ne dit pas s'ils sont parvenus à s'échapper.

Les clans pirates, quant à eux, sont plutôt nombreux. Rien n'empêche une jeune mousse un jour d'obtenir un navire et de lancer son propre équipage. Globablement, les pirates apprécient leur indépendance et aucune alliance véritable n'existe à ce jour. Les sables brûlants et la flotte d'Aile Ténébreuse ont conclu en l'an 113 un accord pour mettre à sac les amazones et permettre à Abran Kaï de devenir pour de bon le Roi de la Muerta. Pour le moment, on l'a seulement vu collaborer avec le Roi Démon pour mettre en place le blocus des Glaces qui lança le début de l'Opération Enfer Polaire contre les Glaces. Les relations entre Abran Kaï et ses dernières se sont d'ailleurs beaucoup dégradées suite à cet acte de guerre. Seuls les concernés connaissent pour le moment chaque ligne du traité qui les unit.

Il existe cependant trois individus dont les prouesses et les fait d'armes dans le passé imposent le respect et dont on a tout intérêt à respecter l'avis si on ne souhaite pas rejoindre les Limbes de façon expéditive. On les appelle Jack Moi'au, Stach le Noir et Krist Reddrip. Si Abran Kaï concourt pour devenir Roi de la Muerta, on peut considérer ces trois-là comme étant des seigneurs pirates. Chacun possède une flotte et des idéaux différents. Ils sont probablement la seule raison pour laquelle Abran Kaï ne détient pas encore tout car si les seigneurs pirates s'alliaient un jour, les sables brûlants auraient du soucis à se faire. Néanmoins, une telle entente semble peut probable car les trois seigneurs incarnent chacun des personnalités trop différentes.

Les seigneurs pirates.Modifier

Clan de Jack Moi’auModifier

Il s’agit du clan le plus dispersé car Jack est un fervent défenseur de la « liberté pirate. » Ainsi, son clan, bien qu’un peu plus nombreux que les deux autres, est essentiellement constitué d’indépendants divers. Son navire, le Perroquet, est l’un des vaisseaux les plus rapides et des plus maniables de Terra Mystica, lui permettant de s’en prendre en tout impunité à aux côtes des Glaces et de la Terre.

Clan de Statch le NoirModifier

Le clan de Statch est lié par la peur et le respect qu’ils ont envers leur seigneur. Statch est un ancien esclave mais c’est aussi le seigneur pirate inspirant le plus de terreur en ce monde. Statch travaille en général de concert avec les capitaines qui souhaitent le suivre pour des coups très ambitieux. Son navire, le Clairon de Nayris, inspire peur et désespoir. Navire de taille massive, renforcé et très lourdement armé, il n’a rien à envier à un vaisseau de classe amirale au combat. Le clan de Statch ne vole pas, il met à sac, emportant tout ce qui a de la valeur dans son passage. Des villes côtières qui avaient osé lui résister ont été réduites à l’état de cendre. Sa réputation suffit à ce que la majorité des villages de bord de mer se rendent sans même se battre.

Clan de Krist ReddripModifier

Le plus petit clan en terme de taille, mais aussi le plus violent. On sait peu de chose sur Krist, juste qu’il s’agit d’une elfe, et probablement de l’elfe qui a le plus mal tourné depuis des millénaires. Krist se moque complètement de la logique de clan, ceux qui la suivent sont en général des psychopathes et repris de justices de la pire espèce, faisant passer le pire des démons pour un enfant de cœurs. Les navires attaqués par Krist voient en général leurs occupants se donner la mort, pour éviter de tomber entre ses griffes.

Constitution des équipages pirates.Modifier

Les navires pirates sont classés selon 4 classes :

- Majeur (typiquement le Dédain, ex-vaisseau Amiral de la flotte d'Aile Ténébreuse)

- Guerre (navire créer pour le combat, on peut l'apparenter à un navire de guerre moyen de la flotte de l'Empire ou des Glaces)

- Léger (vaisseau plus petit mais bien plus maniable, équipé pour faire la guerre mais ce n'est pas son premier rôle, efficace pour des déplacements discrets ou des raids éclairs)

- Civil (navire de transport, navire marchand, transporteur d'esclaves, etc... Aucun armement militaire à son bord)

Abran KaïModifier

Guerre : 5 Léger : 10 Civil : 5

AmazonesModifier

Léger : 10

JackModifier

Guerre : 1 Léger : 16

StatchModifier

Majeur : 1 Guerre : 1 Léger : 8.

KristModifier

Guerre : 3 Léger : 4

N.BModifier

On peut noter que pour le moment, seul Abran Kaï possède des navires "civils." En effet, sa tribu faisant du marchandage d'esclave, les autres pirates pour le moment ne s'intéressent pas au commerce mondial, préférant piller et obtenir par eux-mêmes ce dont ils ont besoin.

Il est aussi important de comprendre que seuls les amazones et Abran Kaï constituent une flotte, un camp à part entière. Par exemple, Statch dispose d'un navire de type "Majeur" et les autres navires sont des vaisseaux indépendants qui arborent sa bannière et ses idéaux. Malgré cela, ils disposent à tout instant la possibilité de retourner leur veste et de l'abandonner s'ils sont prêts à suivre les conséquences. En cas de conflit majeur, un seigneur pirate peut lancer un appel aux vaisseaux qui défendent leurs idéaux. Chacun est libre d'y répondre ou non.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.